Comment reconnaître la couleur d'un mode ?

 

Ecoutez cet extrait musical et essayez de reconnaître le mode entendu.

 

Un musicien confirmé sera capable de reconnaître en un instant la couleur de ce mode. Mais comment faire pour aborder ce genre de problème quand on est débutant ? Et bien il faudra procéder par élimination en écartant progressivement les intervalles qui ne sont pas contenus dans ce plan.

 

 

Essayons cependant de proposer quelques pistes...

 


Accord et mode majeur ou mineur


En écoutant ce plan, il faut déjà essayer de reconnaitre l'accord qui sert de base à cette impro.

 

La première question à se poser est de définir la couleur majeure ou mineure de cet accord (et donc de ce plan).

 

Vous allez entendre un accord (majeur ou mineur) puis sa tierce. Essayez de trouver lequel se rapproche du plan entendu. Sommes-nous donc en majeur ou en mineur ? N'hésitez pas pour cela à réécouter aussi le plan de départ.

 

Vous avez trouvé ? Il s'agit bien d'un son mineur. On dit souvent aux débutant que le son mineur est "triste".

 

 


Intervalle septième


 

Alors passons à la suite. Nous nous orientons donc vers un mode mineur. Il y en a plusieurs : harmonique, mélodique, dorien, phrygien, éolien...

 

Nous allons donc réduire encore le choix possible. Essayons maintenant de trouver quel est l'intervalle de septième entendu dans ce plan et donc dans l'accord correspondant. S'agit-il d'un intervalle de septième mineur ou de septième majeure...

 

Vous allez donc entendre un accord puis l'intervalle de septième contenu dans cet accord, dites celui qui se rapproche du plan...

 

 

Ici, c'est le 1er accord qui correspond au plan, nous sommes sur un accord mineur avec une septième mineure. ici le son avec septième majeure était plus dissonant, moins "agréable" pour l'oreille.

 

 

Ce qui écarte définitivement les modes harmonique et mélodique. Il nous reste les modes dorien, phrygien, éolien, locrien...

 


Quinte naturelle ou diminuée ?


 

Nous allons savoir rapidement si le mode est locrien car c'est le seul à avoir une quinte diminuée dont la couleur est très caractéristique. Elle donne un sentiment de déséquilibre à l'accord.

 

Ici vous allez entendre un accord mineur puis un intervalle de quinte naturel ou diminué, trouvez lequel est entendu dans le plan de départ...

 

C'est bien évidemment le 2ème accord qui était diminué et qui propose un son que l'on ne retrouve pas dans le plan de départ, donc nous pouvons écarter le mode locrien.

 

 


Dorien ou éolien ?


 

Il nous reste maintenant à distinguer mode dorien et éolien. Cette distinction se fait sur la sixte, majeure pour le mode dorien et mineure pour l'éolien.

 

Nous allons cette fois proposer deux types d'exercices.

 

Dans le 1er, vous allez entendre comme précédemment un accord mineur septième puis un intervalle de sixte majeure ou mineure, trouvez lequel est entendu dans le plan de départ... Dans le 2ème exercice, vous allez entendre l'accord puis le début du mode jusqu'à cette fameuse sixte qui sera donc majeure ou mineure.

 

Ce sont deux approches complémentaires qui permettent d'entendre progressivement l'intervalle en question.

 

Vous avez donc trouver que c'est le premier intervalle qui est entendu dans notre plan de départ : la sixte majeure. Nous avons donc bien affaire à un mode dorien.

 

 

 



Conclusion et pistes pour la suite

 

Voilà, nous avons trouvé le mode de ce plan par plusieurs phases successives en éliminant des intervalles.

 

Cela vous a peut-être paru un peu laborieux mais sachez que certaines de ces étapes se feront de plus en plus vite. Reconnaitre la couleur mineure ou majeure d'un accord est par exemple facile pour de nombreux musiciens. De même, les intervalles dissonants (septième majeure...) se repèrent aussi aisément car ils "frottent" à l'oreille, ont un son parfois désagréable que vous apprendrez à mémoriser..

 

Donc comment procéder ?

 

Il faut évidemment apprendre théoriquement les différents modes et notamment les intervalles qui les composent :

 

 

Vous trouverez sur ce site de nombreux Quiz qui en parlent avec des tableaux récapitulatifs très pratiques. Ce travail de mémorisation n'est pas très difficile. Le mode dorien est donc toujours associé à l'accord m7 et à la couleur majeure de sa sixte.

 

Il faudra ensuite aapprendre à entendre les différents intervalles de la gamme (secondes, tierces, septièmes...). Pour cela, nous proposons de nombreux modules interactifs qui exerceront votre oreille avec des exercices simples. C'est le côté répétitif qui permettra à votre oreille de mémoriser la couleur de chaque intervalle. Chaque module propose aussi une vidéo qui vous donne les clés pour reconnaitre chaque intervalle, accord, arpège...

 

Ensuite la relation entre le nom d'un mode et ses couleurs caractéristiques se fera progressivement. Tout cela ne se fera pas en un jour mais quel plaisir et quels progrès vous accomplirez lorsque vous serez capable d'entendre et de reconnaître n'importe quel mode !!