La cadence andalouse

 

Définition

 

 

Tout le monde connait la cadence andalouse (ou suite andalouse, flamenco...). Ecoutez cet extrait d'une "rumba" sur le titre "Agua Marina" de Paco Cepero :



Extrait.

 


Les accords de cette progression sont :

 

Nous allons ramener cette progression à la cadence la plus utilisée et la transposer en Lam :

 

 

Cette progression est très souvent enrichie avec des accords septièmes ou même sixièmes :

 

 

Vous pouvez également ajouter la septième majeure à F (FM7) ou la b9 à E7 (E7b9).

 

Si ces progressions vous intéressent, vous en trouverez de nombreux développements et les diagrammes d'accords dans la méthode "Guitare Flamenca" ou dans cette fiche "50 accords (et progressions) flamenco".

 

Cette cadence n'est pas l'exclusivité de la musique andalouse. On la retrouve dans de nombreuses musiques rock, jazz ou chanson, quelques exemples :

 

Hit the Road, Jack de Ray Charles

Good Vibrations des Beach Boys

All Along the Watchtower de Jimi Hendrix

Sultans of Swing de Dire Straits

Don't Let Me Be Misunderstood de Santa Esmeralda

 

 

 

 

L'analyse

 

Comment dans beaucoup de musiques flamenco, c'est sur la gamme mineure qu'est construite cette progression harmonique. Voici les accords de 3 et 4 sons de La mineur harmonique :

 

 

Vous voyez que l'on retrouve les accords de 3 sons de la cadence andalouse à savoir : Am, F et E et l'accord de 4 sons E7.

 

Un seul accord a été altéré, il s'agit du G#dim qui est devenu G. Son degré a donc été bémolisé (VII devient bVII) et l'accord est devenu majeur. Le rôle de cet accord bVII est souvent de préparer le retour sur le degré I mais ici il est inclus dans un mouvement harmonique descendant.

 

Nous analyserons donc cette cadence par rapport à La mineur harmonique de la façon suivante :

 

 

 


Comment improviser ?

 

Vous allez voir qu'il y a plusieurs solutions assez faciles pour improviser sans problème sur cette cadence andalouse : pentatoniques, gammes mineures et modes en tous genres.

 


Cliquez ici pour en savoir plus (réservé aux abonnés)...