Pour en finir une bonne fois pour toutes avec les chiffrages ?

 

Comment s'y retrouver dans les chiffrages d'intervalles, d'accords, de gammes ? Vous avez du vous poser plusieurs fois cette question en regardant des méthodes ou des songbooks français ou américains.

 

En effet, comment ne pas se perdre par exemple avec le chiffrage d'une tierce mineure qui peut être : 3m, b3, 3b, 3min...

 

Et que dire du chiffrage de l'accord de Do septième majeure qui peut être écrit : CM7, Cma7, C7M, C7, C7maj...

 

Evidemment, les chiffrages français et américains sont différents mais tout cela se complique car il y a aussi plusieurs écoles pour chaque culture. De plus, pas mal de musiciens ont découvert la musique en France et aux USA (votre serviteur par exemple) et passent allègrement et sans prévenir d'un chiffrage à l'autre...

 

Alors, ici, nous n'allons pas essayer d'être exhaustif ou de proposer une solution miracle mais de vous proposer quelques pistes...

 


Le chiffrage français

 

C'est à priori le plus simple à comprendre et voyons le chiffrage des intervalles. Prenons la gamme de Do majeur et numérotons chaque note. On obtiendra (notez bien les noms obtenus) ainsi la première (1), la seconde (2), la tierce (3), la quarte (4), la quinte (5), la sixte ou sixième (6) et la septième (7).

 

 

Nous n'allons pas faire un cours de solfège ici mais vous savez que les intervalles peuvent être majeurs ou mineurs. Alors résumons cela dans un petit tableau :

 

 

 

 

Alors là vous vous dites "Franchement c'est plutot logique". Et bien non, cela complique déjà. Notamment pour les septièmes. La septième mineure est souvent seulement indiquée 7 et on chiffre parfois la septième majeure 7maj. Le suffixe maj (pour majeur) est parfois aussi ajouté pour la tierce majeure (3maj) par certains pédagogues. De même on parlera parfois de 3min (tierce mineure).

 


Les choses se compliquent quelque peu avec la notion d'intervalle augmenté ou diminué.

 


On parle ainsi de quarte augmentée et le chiffrage sera parfois 4+ ou 4aug.


Pour la quinte diminuée, on écrira 5- ou 5dim.


La septième diminuée sera écrite avec le chiffre ° () mais on trouvera également 7dim.

 



Le chiffrage anglo-saxon

 

Les anglo-saxons aussi utilisent les termes mineur (minor) et majeur (major) et donc les diminutifs min et maj, avec ou sans majuscules, mais retenez que ceux-ci sont indiqué avant l'intervalle comme ceci :

 

 

 

On retrouve aussi les mêmes confusions possibles avec les septièmes car la septième mineure est parfois écrite 7 seulement et la septième majeure M7. D'autres musiciens écrivent la septième mineure m7 (ou b7) et la septième majeure 7. Et dans certains cas, la septième majeure est même écrite avec un triangle , pas évident de s'y retrouver !

 

Pour les notions d'augmenté ou diminué, on peut trouver les sigles aug et dim mais les anglo-saxons préférent en général utiliser les sigles b et # toujours placés avant l'intervalle.

 


On parle ainsi de quarte augmentée et le chiffrage sera #4 ou parfois +4.


Pour la quinte diminuée, on écrira b5 ou plus rarement -5.


La septième diminuée sera plutôt écrite dim7 ou avec le chiffre ° (°7).

 



En conclusion

 

Voila, nous avons exposé les divers petits problèmes et il se peut que vous soyez à ce stade plus confus qu'éclairé !!

 

Alors, voilà nos conseils. Si vous êtes un débutant "français", il vaut mieux ne pas tout mélanger dans un premier temps. Evitez de passer d'un ouvrage français à anglais par exemple et concentrez vous sur une seule méthode. Si vous avez des doutes, le mieux est d'interroger un musicien (nous recevons pas mal d'emails à ce sujet également et nous y répondons avec plaisir). Notre méthode "Solfège" vous donnera par exemple pas mal de tableaux récapitulatifs.

 

En revanche, si vous êtes un musicien plus confirmé, il faut absolument vous habituer à ces différentes techniques. Si vous abordez un nouvel ouvrage, essayez d'abord de bien regarder quels sont les chiffrages et les logiques utilisées, c'est plus prudent mais vous devez apprendre à passer d'un chiffrage à l'autre sans problème. Cela vous évitera des problèmes dans vos rencontres musicales.