Lexique...

Cliquez dans la lettre de votre choix...


 

Background : Littéralement ce qu'il y a "derrière", c'est à dire les instruments qui accompagnent le soliste ou le chanteur : la section rythmique (basse, batterie, guitare, claviers...).

 


 

Bagatelle : Pièce facile de style léger, le plus souvent destinée au piano.

"La Lettre à Elise" de Beethoven.

 


 

Baguette : Petit bâton utilisé par le chef d'orchestre pour diriger les musiciens.

 


 

Ballabile : Danse insérée dans un opéra.

 


 

Ballade : Au moyen âge, c'est un poème d'origine chorégraphique. Au 19ème siècle, c'est la forme romantique du lied.

 


 

Ballet : Composition chorégraphique destinée à être représentée au théâtre, avec ou sans accompagnement musical, et interprétée par un ou plusieurs danseurs.

 


 

Barcarolle : Chanson de batelier, ou pièce musicale d'un rythme balancé.

"Barcarolle opus 60" de Chopin.

 


 

Baroque : Ce terme s'applique aux musiques du XVIIème et première moitié du XVIIIème siècle.

"Le Bourgeois Gentilhomme" de Jean Baptiste Lully.

 


 

Barre de mesure : Trait vertical traversant une ou plusieurs portées et indiquant les limites d'une mesure.

barres de mesure


 

Bartok (mode de) : Compositeur du début du XXème siècle qui a donné son nom à un mode très utilisé en jazz notamment.

"Sonatine" de Bartok.

Aussi appelé lydien b7 ou mixolydien #4, c'est le 4ème mode de la gamme mineure mélodique.

Do mineur melodique

Fa bartok


 

Baryton : Voir aussi tessiture.

tessiture de la voix de baryton


 

Basse : Voir aussi tessiture. Note la plus grave d'un accord.

 


 

Basse chiffrée : Basse continue surmontée de chiffres arabes guidant l'exécutant dans une réalisation improvisée.

 


 

Basse continue : (équivalent de continuo en italien) Cet une partie instrumentale employée à l'époque baroque. Un instrument polyphonique (clavecin, orgue) et d'un instrument à la tessiture de basse (le plus souvent une viole) soutiennent le reste des parties musicales continuellement (continuo).

 


 

Basse d'Alberti : Accompagnement en accords brisés, formé de groupes de 4 notes dont le dessin reste identique, mais dont les intervalles changent suivant les accords.

 


 

Basse fondamentale : Dans la musique tonale, les accords sont constitués d'empilement de tierces.
La basse fondamentale est la première des ces notes. Exemple dans l’accord fa la do, "fa" est la basse fondamentale.

basse d''une accord


 

Basse obstinée ou contrainte : Répétition continuelle, à la basse, d'un court motif mélodique de 4 à 8 mesures.

 


 

Battue : Geste qui permet d'indiquer les temps ou les subdivisions du temps.

 


 

Bécarre : Symbole placé devant une note et qui annule l'effet d'un dièse ou d'un bémol. Ci-dessous le si redevient naturel ou si bécarre :

 

becarre en musiquebecarre en musique

 


 

Bel Canto : Littéralement "beau chant". Ce mot a été adopté au milieu du XIXe siècle pour décrire le style élégant et léger des chants populaires dans les opéras italiens du siècle passé. Par extension, le Bel Canto est devenu une façon de chanter où l'on s'attache surtout à la beauté du son.

 


 

Bémol : Signe d'altération que l'on place devant une note qui doit être baissée d'un demi-ton :

 

bémol en musique


 

Bend (guitare) : action de tirer une corde verticalement pour élever sensiblement la hauteur de la note jouée. On la symbolise par une flèche en précisant parfois 1/2 (monter d'un demi-ton).

bend guitarebend guitare

librairie musicalePour en savoir plus : "GuitareDVDRock" de Christophe Cattani.


 

Berceuse : Pièce instrumentale dans le même style que les chansons pour endormir les enfants.

 


 

Bergamasque : Danse des paysans italiens de Bergame, datant du XVlème siècle

 


 

Binaire : On appelle binaire, un rythme fondé sur la division d'une unité de temps par un multiple de deux.

 


 

Bitonalité : Lorsque l'on superpose deux tonalités dans l'improvisation par exemple.

 


 

Blanche : Figure de note dont la valeur est égale à la moitié d'une ronde, à deux noires ou quatre croches :

blanche en musique

 


 

Blues : Chant traditionnel des esclaves noir d'Amérique du Nord, au rythme lent mais accentué, et à la mélodie mélancolique. Il trouve ses racines dans les chants traditionnels d'Afrique et d'Europe. En jazz et en rock, le blues est basé sur les degrés I-IV-V. Avec des accords 7 pour le blues majeur et m7 pour le blues mineur.

"Rockin' Chair Blues" de Ray Charles (blues majeur).

"Blues Minor Blues" de JJ Johnson (blues mineur).

 


 

Blues majeur : morceau en 12 mesures constitué généralement d'accords de septièmes construits sur les degrés I, IV et V. Les accords principaux d'un blues en Do majeur sont : C7, F7 et G7

 


 

Boogie-woogie : Style musical issu du blues apparu dans les années 1920 à Chicago ou Kansas City. Le jeu piano boogie-woogie se caractérise par une formule rythmique main gauche de type croche pointée-double croche. Les musiciens qui ont marqués ce style sont par exemple : Clarence «Pinetop» Smith, Memphis Slim, Louis Jordan, T-Bone Walker ou plus récemment Status Quo.

 

"Pinetop's Boogie Woogie" de Clarence Pinetop Smith.

"Choo Choo Ch'Boogie" de Louis Jordan.

"Roll Over Lay Down" de Status Quo.


 

Boléro : Danse espagnole dérivée, vers la fin du XVIIIème siècle, du fandango, une ancienne danse. Il se caractérise par l'alternance d'un rythme binaire et ternaire.

"Bolero en Do majeur" de Chopin.

"Bolero" de Ravel par Pierre Boulez.

 


 

Boucle (ou turnaround en anglais) : En jazz, boucle harmonique généralement sur une ou deux mesures qui a pour but de se substituer à un seul accord. Par exemple 2 mesures finales sur l'accord C seront remplacées par Em7 Eb7 Dm7 Db7.

 


 

Bourdon : Notes tenues dans le grave utilisées dans la musique classique comme dans la musique traditionnelle (la vielle à roue et la cornemuse par exemple possèdent un bourdon permanent)

 


 

Bourrée : Danse et air à danser traditionnels à deux temps (dans le Berry et le Bourbonnais) ou à trois temps (en Auvergne et en Limousin). A la cour de France, cette danse fut particulièrement prisée à la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles. Rythmiquement, elle est basée sur une mesure à 2 temps dont le second temps est accentué :

 

la bourrée, danse et musique

 


 

Break : Rupture mélodique ou rythmique ou remplissage par un instrument pendant un certain nombre de mesures.

 


 

Brillant : Cette annotation indique qu'un passage ou un oeuvre doivent être interprétés avec virtuosité et brio. Elle est surtout utilisée pour les oeuvres écrites pour un instrument soliste.

 


 

Broderie : Note étrangère comprise entre deux notes diatoniques. Ici, la noté ré forme une légère dissonance mais revient à la note de départ (do) :

broderie en musique

 


 

Buffo : Mot italien signifiant comique, grotesque ou joyeux.

 


 

Burlesque : Mot italien signifiant farce. C'est le nom qui a été donné à une pièce brève pour piano, d'un genre joyeux.

 


haut de page